samedi 9 février 2013

Conf du DG de google.fr :



Jean-Marc Tassetto, (JMT) DG de Google France nous a fait le plaisir d’une conférence sur les dernières et prochaines évolutions de Google concernant le e-tourisme en particulier.
Ici, il s'agit juste ici de faire un résumé non exhaustif sous forme de liste des points d’intérêt, infos et astuces qui ont jalonné cette intervention sur le salon VEM4 à St-Raphaël.

Google Tendances de recherche : Google objective d’améliorer en permanence votre capacité d’analyse de coût et de rentabilité : d’où l’émergence de Google Trends qui développe des outils pour mieux cibler vos campagnes SEM et améliorer le ROI de vos annonces Adwords, vous pouvez ainsi connaître les pics et creux de volume de recherche des internautes pour tel ou tel thème, mot, marque, etc…
Savoir+ => http://www.google.com/trends/?hl=fr

Google Maps + Google Hotel Finder ( GHF)  : les articles se multiplient pour commenter l’arrivée en France de Google Hotel Finder qui devrait apporter une grande évolution au e-tourisme. Evolution qui fait s’inquiéter les agences en ligne ( l’une d’elle présente à la conférence, a avoué cette inquiétude ). Pour l’internaute une facilité de trouver un hôtel dans la ville ou région où il se trouve ou se trouvera. La connexion avec Google Maps va de plus apporter une innovation permettant l’affichage du meilleur prix proposé et un outil de sélection géographique précis.
Evidemment la question que je devais poser était le modèle économique de GHF, en effet les bloggers mentionnent de 0,2 à 2% au coût par clic ou coût par réservation, présomptions seulement. (Modèle économique évidemment très différent des Expedia, Booking.com, Opodo, etc ) Là-dessus JMT s’est voulu évasif, on peut en conclure que les tests sont encore en cours. Simplement JMT explique évidemment que la différence de modèle économique s’explique par des flux attendus x fois plus importants que ceux des OTA.
Savoir+ => http://www.google.fr/hotelfinder/#search;l=Paris,+France;d=2013-02-17;n=1;si=

Meteo Google : Le touriste organise aussi son séjour selon la météo, et ainsi Google ambitionne de nous apporter bientôt des prévisions heure par heure permettant de choisir son activité, son lieu de restauration, etc….

Google+ : évidemment JMT se félicite des débuts de Google +, indiquant que son démarrage est plus rapide que celui de Facebook à ses débuts. Quoi qu’il en soit Google prévoit de rajouter aux résultats de recherche Google, également les résultats de requête contenus dans les réseaux sociaux, en privilégiant,  on s’en doute, les réponses provenant de Google+.  Autre « + » : grâce aux hangouts, vous pouvez retrouver jusqu'à 9 personnes en chat vidéo en face à face.

Mobilomètre : 30% seulement des sites web français sont adaptés à la consultation sur mobile ou tablettes, contre 55% en Europe du Nord. Le surf sur mobiles progressant de façon exponentielle, JMT recommande TRES vivement de réviser nos sites, et propose d’utiliser un site appelé « mobilomètre » qui permet de visualiser la façon dont se présente votre site web sur la plupart des mobiles, souvent édifiant !

Street View : sur Google Maps, l’option street view a beaucoup progressé au point de vous permettre de voyager par avance avec des vues à 360° et des visites plus que virtuelles de resorts, centres commerciaux, et plus à l’avenir.

Lunettes Google : gadget ou révolution sociale ? les lunettes à réalité augmentée permettent par exemple de circuler en ville, en sachant que des amis on aimé tel restaurant que j’aperçois, que telle boutique propose des promos exclusives, de vérifier son horaire d’avion, de chercher sa destination en gps, etc !

Google Now : application Android en forte évolution et permettant de capter et gérer multiples informations pour s’organiser, pour la vie quotidienne, etc.

Google Dashboard : pour se dédouaner d’être « big brother », avec ce site, Google vous permet de savoir ce que Google peut savoir de vous, enfin presque…

TrueView : permet de choisir le mode de diffusion de sa video publicitaire pour ne pas être « agressif » vis à vis de l’internaute qui peut ainsi décider sur l’instant ne pas visionner votre « youtube ad ».

En conclusion, Jean Marc Tasseto nous confirme que le SEO n’est pas mort versus le développement du SEM qui a surtout pour but d’aider le touriste à s’organiser, et bien sûr Google à payer ses 27000 salariés.

A préciser que ce blog ne se veut aucunement un promoteur de Google, juste un blog d'internaute qui se veut averti et souhaite simplement rendre compte de cette conférence fort intéressante.(NDLA)