vendredi 22 mars 2013

Analyse "Booz" du tourisme français ( via Pagtour)

Ce que pourrait rajouter, entre autres,  le cabinet Booz c'est que la France a un gros déficit en enseignement des langues, un important problème avec les 35h qui dans l'activité CHR est antinomique avec les fluctuations de 20 à 50h nécessaires selon la fréquentation variable, et que dernièrement la toute nouvelle grille de classification de 0 à 5* palace, ne correspond pas aux normes européennes.
http://www.pagtour : Analyse "Booz" du tourisme français